...Quand se reprendre en main devient une priorité

Publié le 05 Feb 2020 à 19h42

.

A ceux qui rêvent sans fin  qui s'accordent un repos... 

Heureuse de vous retrouver ;

je ne savais pas trop comment vous expliquer ce silence ni cette absence, alors je me suis dit que vous écrire ici sur mon site prenait tout son sens vous comprendrez pourquoi si vous lisez jusqu’au bout ;) je vais essayer de faire au mieux avec toute ma sincérité, mais en gardant un peu de pudeur si vous me l'autoriser.

J'ai pris du temps pour publier cet article simplement car je n'éprouvais pas le besoin de me justifier et de raconter ma vie du moment, c'est pas facile de confier des périodes complexes, mais vous m écrivez au quotidien pour me confier vos histoire très personnelles, Alors je me dis que peut-être cela pourrait servir ... 

Avant de poursuivre.... je tenais à remercier tous les témoignages de soutien  les messages et toutes les “ondes positives “ que j'ai pu recevoir ces dernières semaines , ce qui prouve une fois de plus la solidité et l'authenticité de ce lien précieux avec vous ❤️

je voulais vous prévenir de deux choses , il y  aura peut-être qelques fautes dans cet article que je rédige seule et que les citations que vous trouverez , viennent de mes amies  et d'abonnés qui m'ont aidés durant ces dernières semaines .

On pense à être forte et gérer jusqu’au jour ou ça fait bim bam boom! 

 Quand Votre organisme vous envoie des signaux d’alerte qui veulent dire « danger »écoutez le 

« Ça va, je vais gérer, je vais trouver une solution, comme je l’ai toujours fait. Je connais mes capacités, je peux tenir, j’ai encore de la marge, c’est juste une période dense, très dense, qui suit une autre période très dense." 

"De toute façon en ce moment je ne peux pas lever le pied, On compte sur moi,  je ne peux pas m’autoriser à écouter ces petits signaux qui m’alertent. » pourtant depuis des mois je marche sur des œufs  …

. Alors pour commencer, pour ceux qui me suivent en storie sur instagram, j’ai évoqué récemment un épisode assez traumatisant qui a eu un impact dans ma vie de femme (pour l'instant je ne suis pas prête à en parler... un jour peut-être)... 

je voulais une fois de plus cacher, rester forte, ne pas paraître faible, triste ou autre, c'est vrai ,c'est ennuyeux une femme de la sorte ...

Moi j'ai besoin que ça bouge, que ça pétille que ça vive avec des sourires, pas que ça chiale ni que ça râle ! 

`Je dirais que comme dans une citation que c'était la goutte de trop qui a fait déborder mon vase!

Sans faire durer le suspens, mon corps à tout simplement fait une sorte de  Burn Out 

je précise bien mon corps, car dans ma tête je pensais que tout allait bien …

 J'ai considéré que tout allait bien... je ne voyais pas où était le souci je suis sortie de mon épisode un peu compliqué de septembre niveau santé , mon fils va très bien, je suis plutôt heureuse , j’ai signé pour un super projet dont je rêve depuis des années qui verra le jour fin 2020,  pourtant il y avait bien un problème quelque part puisque à côté de ça, je ne dormais plus depuis des mois ; insomnies à répétitions, mon teint était terne et manquait d’éclat, j’avais une furieuse et constante envie de sucre, mais je perdais du poids  …. 

Ma motivation était encore bien là mais le stress me suivait comme une ombre.

Le problème est que j'étais aveuglée  ....

A me rendre trop disponible , à trop penser , à vouloir prouver que ...,  à me tuer la tête et l’esprit pour faire bien, à vouloir faire toujours plus, à laisser les autres avoir un regard sur moi , sur ma vie, à accepter ce qui n’était pas acceptable,  à ne pas oser dire "non"  à me laisser bouffer , À encaisser des déceptions,  je me suis totalement laissée submerger et je n'étais plus du tout efficace!  

..., moi qui prône le "positif" qui hurle sur tous mes posts l'importance de prendre soin de soi , tout le contraire du chemin sur lequel j'étais entrain de glisser. ....

encaisser mais ne pas voir que cela ne sera pas sans conséquences 

Une chose est sûre, il y avait un déséquilibre entre ce que je fournissais dans ma vie et le bénéfice que j’arrivais à gagner en satisfaction personnel .

 Savoir m'arreter n'est pas mon point fort ..... pourtant savoir se poser pour remettre de l'ordre, n'est pas de la faiblesse ...

La première Alerte m'a été donné par Davia il y a quelques mois ... Davia n’est pas directement dans ma vie, mais son analyse était juste et elle avait raison , ca devenait n'importe quoi dans tous les sens :

  • Au boulot , dans mes relations et même dans le domaine caritatif on s'est bien payé ma tête cette année ( je suis bien gentille de me taire)
  • un jour, je me suis confiée à elle, en réponse à mon histoire elle avait été très dure et sans filtre en me disant ;
  • Que ce n’était pas étonnant que l’on puisse profiter de ma gentillesse, que mes qualités allaient être prises comme des faiblesses et si je ne mettait pas de limites j' allais me faire royalement piétiner.. merci Davia. 

 

J’ai gardé tout cela dans un coin de ma tête et j’ai continué par suivre mon chemin enfin mon fossé 

La deuxième alerte sera cette photo 

je me suis rendu compte de mon apparence , c'était quoi cette perte de poids? Quel choc, j’étais en Suisse, j’ai regardé Jenny en. Lui demandant: :« Jenn c’est quoi mon corps là? c’est avec toute la bienveillance,  la protection qu’elle a envers moi et avec le ton qu’elle sait employer pour me mettre en garde sans pour autant me vexer qu'elle m'a repondu « oui je t’ai déjà vue un peu plus épaisse que ça »

Au fond de moi cette photo que je trouve si belle, je la déteste, ce corps me revoit à une femme fragile et vulnérable …  je ne complexe pas de ma petite taille , mais le poids c'est plus difficile .( et oui être trop mince fait aussi complexer) ...

Quelques avertissements assez doux jusqu’à cette fameuse nuit !

Sabrina tu ne veux pas voir que tu te trompes de chemin ? t as peur? peur de quoi ? peur de choses futiles !!!! 

La maladie et la mort font peur pas le reste.... 

Ne bouge pas on va te rappeler ce que c’est la peur mais celle qui est  justifiée la vraie, car visiblement tu as oublié ce sentiment !

je ne l’avais pas vécu depuis des années .

 

  • Ce n'était pas une simple infection comme j'ai pu en faire cétait un putain de rappel à l'ordre ! 

Je me suis réveillée un samedi matin, avec une sensation de lourdeur dans le corps, je partais aider des amis , 

-8h du matin j’étais dehors, un peu fébrile, je me trainais un peu mais on avait besoin de moi, donc hors de question de m’écouter …

 - 14h je courais partout depuis la veille, j’allais faire pipi toutes les 10 minutes et je me tordais de douleurs aux toilettes, une semaine auparavant, la chose que j'avais vécu d'assez difficile,  (sans entrer dans les détails) m'avais un peu bousculée sur le plan gynécologique, donc je me suis dit, qu’en étant greffée j’avais du chopper un germe qui allait me déclencher une méchante cystite. 

-À 16h j’ai lâché mes amis, je suis rentrée me couchée, je me suis relevée à 18H pour me recoucher à 21H … 

 -À 23H mon téléphone a sonné c’était mon fils. ,J’ai regardé mon téléphone, j’étais assommée et incapable de lui répondre, ce qui n’arrive jamais ! surtout quand il appelle à 23H (dans mon semi-coma je me suis rassurée à me dire que si c’était urgent son père était encore debout pour prendre l’appel) …

-À 0H45 la peur est venue me rappeler qui elle était réellement …. 

j’ai fais un choc septique, je me suis réveillée sur le ventre, paralysée par des décharges et des tremblements violents, bouillante de fièvre et incapable de bouger.

 Pendant 30 minutes, je me suis dit «  Sabrina tu dois te lever tu as besoin d’aide il faut appeler quelqu’un » j’en étais in-ca-pable….

          Après 40 minutes à me parler à moi-même😅, à chercher la force de me lever, je me suis levée en furie, j’ai vomi partout sur moi, j’ai fais pipi sur moi, mon seul but était de réussir à atteindre ma serrure et retirer la clef, pour que ma mère qui dispose d’un double puisse ouvrir et me venir en aide ;  

Elle a passé la nuit à essayer de me convaincre d’aller à l’hôpital et me passer des gants froids sur le corps  j’ai pas été sérieuse …. bref la suite vous la connaissez puisque j’ai quand même été à l'hôpital le jour d'après... pour neutraliser ce  méchant germe et tout avait un rapport comme je le pensais, je me suis remise très très vite, l’antibiotique a fonctionné de suite …mais je peux vous dire que d'une part je me suis bien faite défoncer par l'hôpital, car j'aurais pu accessoirement mourir mais en réalité la bactérie que j'avais n'était pas si grave et mon corps n'aurait pas dû réagir si fort pour si peu.... J'étais plus fatiguée par conséquent mon corps n'arrivait pas à se défendre.... 

 pour la première fois depuis longtemps j'ai cru un instant ne pas m'en sortir ... je ne suis pas totalement remise ( j'ai encore des soucis dans ma tuyauterie mais ca va :)) 

C'est bon? tu vas te réveiller ma vielle ?

En réalité , je vous raconte tout ça mais je ne cherche pas à trouver des excuses ou des coupables ni à mettre ça sur le dos de ma santé puisque des épisodes comme celui-ci  j'en ai déja eu (mais moins violents ;)

Qu'importe les raisons , je suis responsable de tout ce qui m’arrive 

Responsable de ne pas être honnête avec moi même et d’accepter de fermer les yeux ,et plutôt que de faire resortir le meilleur de moi même , j'étais pofondément dans la fragilité, j'allais vers des choses vouées à l'échec, 

  • Ca ne me ressemblait tellement pas... j’ai mis de côté la femme combative ....que m’arrivait t-il à avoir à ne plus gérer ?

une analyse drôle , réaliste et à la fois en  contradiction avec mes projets ..

cette année j’ai deux projets , un que je ne peux pas révéler pour le moment et le deuxième c’est celui de pouvoir poursuivre dans une formation que j’ai très légèrement commencée afin d’organiser des conférences dans le milieu hospitalier pour la confiance et l’estime de soi lorsqu’on est confronté à la maladie, , .

 Prendre le temps de se donner le temps …

Alors au départ je me disais: “ non mais Sabrina tu ne peux pas t’arrêter“ ne serait-ce que sur instagram, tu vas perdre des abonnés, l’algorithme va te flinguer, la minute d’après je me suis reprise à me dire «  mais tu n’as pas honte de t’inquiéter pour ça ? instagram ? Depuis quand on fait passer un réseau social en priorité?  .....  alors même si tu es sincèrement attachée aux gens qui te suivent ceux qui comprendront resteront …

petit clin d'oeil , à ma copine Nadège qui a perdu con compte récemment, qui pour le coup casse cette image de ceux qui vivent et son prêt à tout pour leur compteur instagram «  elle le prend avec le sourire et tellement d’autodérision que finalement on se rend compte que c’est la meilleure des réponses, ce qui t’aime vraiment reste et cherche à te retrouver  

De Toute Façon il était nécéssaire que je prenne un peu de recul avec insta, pour revoir ma façon de communiquer et mon contenu.... ce réseau que j'aime tant , car j'étais entrain de tomber dans la sphère de cette jungle infernale qui manque de plus en plus de "vrai"  je postais parcequ'il fallait poster, je tombais dans ce côté un peu néfaste qui consiste à prouver que notre vie est super parfaite alors qu'en réalité je n'ai rien à prouver mais juste à partager...

Je suis tout de même très fière de ne pas tomber dans le vice de l'influence et de rester authenique pour ne pas accepter de vous parler ou vous vendre de la merde! 

Bref à côté de ça j'aime tellement ce réseau qui permet de partager des choses profondes avec un réel interet et d'avoir une belle proximité avec les personnes qui nous suivent.

Identifier et d’affronter ce qui n’allait pas ? ….

.Action/Réaction: Pas question de perdre trop de temps. 

Si vous décidez de rester bloqué dans une impasse, cela peut durer des années, mais si votre coeur, c’est ce que je me disais : je n’ai pas le temps,  pour la déprime, ni pour la dépression ni pour laisser les autres célébrer mes peines, la solution est de porter cette situation à bout de bras,

Apprendre et repartir à la conquête de votre vie,  de votre bonheur, je ne dis pas que c’est simple; mais qu’il n’y a pas d'autre solution si au fond on sait ce qu’on veut et ce que l’on vaut

La réponse et les solutions c’est moi qui les avais, quand vous êtes honnête avec vous-même et que vous acceptez d’affronter ce qui vous pose problème ou interrogation c’est vous qui avez vos propres réponses, vous n’avez pas besoin de vous tourner ni d'écouter les autres, les autres ne sont pas vous, écoutez votre coeur et apprenez à ne retenir que le positif d’un épisode à résoudre .

  1. Je n'ai pas passé 3 semaines à me reposer, ça serait trop facile, J’avais des objectifs mais pour cela il fallait que je coupe et que je me concentre uniquement sur moi-même  

       -Commencer par le positif, prendre le temps d’énumérer toutes les belles choses que j’ai pu faire dans ma vie , souligner mes victoires avant de compter les échecs qui ne sont que des expériences  pour repartir sur une base positive 

  • je me suis concentrée sur le sport, pour éliminer tout ce qu’il y a avait de négatif en moi , mais aussi pour transformer ce corps dans lequel je n’arrivais plus à me sentir bien

       -Je me suis donnée à fond pour reprendre du poids avec un régime riche en calories mais surtout en protéines,

         (je pense à faire un article à ce sujet qui peut surtout aider ceux qui sont atteints de la muco aussi)  et cela à marché puisqu’en 3 semaines j’ai pris 4 kilos !!!!!!  

-J’ai compris que mettre des limites et mettre des barrières dans la vie ne signifie pas que votre coeur est moins gros et moins généreux, cela signifie juste que vous imposez simplement vos règles et vos  limites.

-savoir gérer son temps,

j'ai cette soif de vivre qui me fait toujours faire tout trop vite , c'est pas rien que je perds ma carte bleue 200 fois par an ahah , mais pour le coup ,  il  faut , arrêter de foncer sans réfléchir un minimum ! 

              -Lire et relire vos messages  m'a beaucoup aidé à rebooster mon énergie et me rappeler tout le positif de mes actions. 

Si vous avez la chance d’avoir pu apporter un peu de lumière dans la vie ne serait-ce que d'une personne , c’est gratuit et cette réussite est inestimable            

 - Pouvoir m'investir à ma toute petite échelle dans la Maison Grégory lemarchal me procure un vrai sentiment d'espoir, d'accomplissement  et donne un réel sens à ce que j'ai envie de réaliser dans le futur , 

L’important est d’être et rester ce que vous  êtes au fond de vous .

J'avais besoin de recentrer mes envies , mes besoins et mon entourage... 

Faire du ménage en moi et autour de moi .....  

Dans ma vie, j’ai besoin ce donner par dessus tout, mais aussi  d’apprendre , de m’entourer de gens ambitieux, qui me tirent vers le haut et non à me regarder de haut ... se soutenir et avancer main dans la main et croyez-moi on a tous besoin de ça !  

j'étais la seule à pouvoir revoir mes propres choix...

Pourtant, j’ai aussi découvert que parfois, avoir la vision d’une personne qui ne connait quasiment rien de votre vie peut vous apporter énormément .

Coeur sur un de mes abonnés qui se reconnaitra , que je ne connais pas du tout et qui a été une épaule solide chaque jour , sans oublier celui qui n’est pas directement dans ma vie mais qui est tjr là pour m'écouter sans jugement ... ✨MH

Accepter les déceptions 

J’ai accepté que quand une personne vous fait du mal , en amitié ou en amour, qu'elle vous manipule , vous rabaisse ou vous expulse de sa vie sans explication , ces personnes sont responsables des choses qu'elles auront blessés en vous, et que l'on a tendance à vouloir "  faire payer" , les voir souffrir, et se venger des dégâts que cela aura impacté sur nous, nous avons tendance à attendre qu’elles viennent réparer les pots cassés , car elles nous/ vous doivent quelque chose  ….

 Hélas ce n’est pas comme ça que ça se passe,  vous devrez prendre et surmonter le vide et la douleur vous même! ne pas rester dans une position de « victime » sinon vous n’avancerez pas, c'est dur mais c'est la loi de la vie. 

Comprendre qu'être trop gentille n'est pas toujours bien ....

C'est certainement un de mes plus gros défaut ... être trop gentille et cela m'a souvent joué des tours ...pas facile de trouver le juste milieu entre; etre une personne sur laquelle on peut compter et laisser la porte ouverte à tout sans limites;   

Retrouver celle que je suis,

Qui n’est pas n’importe qui, c'est-à-dire aussi méritante que quiconque. 

 -Réaliser qu'il faut vivre dans son temps, Assumer la femme qui aura 40 ans dans 2 ans, chanceuse de vivre, de vieillir , peut être aussi que je n’ai jamais réalisé que la petite fille malade que j’étais qui a vécu dans la mort et les hôpitaux a aujourd’hui la chance d'avoir 38 ans avec une vie aussi riche. 

.-Marcher la tête haute et arrêter de me cacher derrières des peurs inutiles ... 

J'ai des projets qui m’attendent,  de belles choses à partager et tellement de choses à faire ....

Et quand je vous disais qu’écrire ici prenait tout son sens, c’est que grâce à ce site et mes articles j’ai pu en toute humilité aider des gens, que je suis encore aujourd’hui que je vois bien dans leurs vies, donc il était temps que je m'aide moi-même cette fois 😅

…maintenant que j'ai retrouvé mes propres ampoules ,c’est bien ce que je compte faire .... continuer de transmettre et véhiculer de la lumière, mais ne plus m'oublier!  

 ,  I'm Back ,je vous embrasse .

Sabrina Perquis

Par Sabrina Perquis

A propos de moi...
Comédienne/Réalisatrice AnimatriceRadio/ChroniqueuseTV Bloggeuse Santé Bien-être Sabrina Perquis est née le 12 mars 1981 en banlieue sud de Paris. Depuis toute petite Sabrina est attirée par le monde de la comédie et de la beauté. Dès l’âge de 3 ans, elle participe à de nombreuses émissions TV, Presses, Radio...
A votre santé sur VL