Le manque de confiance et l'estime de soi :

Publié le 05 Nov 2018 à 22h25

Bonjour à tous, 

 

Le manque de confiance en soi , 

Encore un sujet que je voulais aborder avec vous , si une fois de plus je l’avais promis depuis bien longtemps  mais  que l'article s'est fait attendre, la raison est simple  c’est un sujet qui me touche particulièrement et qui me concerne également , c'est un trouble que je considère comme un « mal » et comme tous les  « Maux » à certaines périodes ils sont bien plus omniprésents, il est donc difficile de les aborder!

je ne vais pas vous faire un cours sur la différence entre le manque de confiance en soi , du à nos complexes  et le manque d'estime de soi ,je préfère associer les deux puisque de toute façon l’un comme l’autre cela entraine un blocage d’une partie de nous.

-Vous avez sans cesse peur du regard des autres,

-Vous doutez de tout, vous êtes comme un escargot qui entre dans sa coquille à la moindre chose qui vous pic,

-Vous n’arrivez pas à être vous même avec les autres ,

-À vous affirmer pleinement, souvent rongé par un sentiment d’infériorité et la sensation d’être mal aimé , ridicule ou incompris (e).​

Le manque de confiance en soi d’ou vient t-il ? 

Premièrement ce n’est pas une maladie avec laquelle on nait , au quotidien il peut s’avérer être handicapant mais on ne nait pas avec le manque d’estime de soi on le devient .

Souvent pour trois raisons au départ et dès le plus jeune âge :

  -L‘apparence ( le poids surtout) : 

          *                     Dans les cours d’écoles les enfants sont sans filtres:  

                               « T’es gros ! T’es maigre! T’es trop petit , T’es trop grand..." 

  - Les particularités :

                                  "T’as des lunettes « , T’es moche , T’es roux, Tu louches,..

                                  "T'as une maladie, t’es pas comme tout le monde …"

-*Les critiques:

                                   "T’es dernier dans le classement de la classe , t’es nul" 

                                   "T’es mauvais(e) en classe, tes parents sont pauvres, divorcés…"

- Le Comportement parental : Certainement celui qui aura le plus d’impact… 

 Toutes formes de paroles rabaissantes même celles qui inconsciement pourraient ne pas être dites au premier degré mais qui reviennent bien trop souvent:

  «Tu n'y arriveras pas, "t’as grossi, regarde ton frère ou ta soeur ils y arrivent mieux que toi, t’es nulle, tu vas finir sous un pont .."

 À l’adolescence:

C’est le même scénario avec encore un peu plus d’impact je vous en parlais dans un article précédent 

Lien  https://www.sabrinaperquis.com/article/178/maman-avant-tout

 L’adolescence est l’âge de la construction morale ; physique où il faut accompagner, prévenir, rassurer et savoir trouver les bons mots pour entrer dans le cerveau des ados ; très peu réceptifs sans paraitre trop intrusif, ne pas avoir peur d'aborder le sexe, la drogue , les copains, les copines, les études, la violence, la clope, les sujets de société, le harcelement, la violence, l'abus sexuel…

 Le passage de la vie d'enfant /ado à la vie adulte un passage très sensible et  vulnérable également pour développer un réel manque de confiance et d’estime de soi .

Plus tard c’est dans le domaine professionnel ou affectif qu’il est le plus handicapant …

 La culpabilité d'une épreuve

Son origine ou son déclenchement peut aussi être causé par un choc, une épreuve, un sentiment de culpabilité  qui déclenche un manque de confiance en vous, un faux pas que vous avez pu commettre va s’installer dans votre conscience et sans cesse vous infectez l'esprit en vous persuadant que vous ne méritez pas  ou plus d'avancer dans votre vie.  

L'amour et oui celui ci aussi est bien mais alors bien destructeur !  

Nos fameuses relations amoureuses... la personne que vous aimez , dans ses yeux, vous êtes censé  briller et être la septième merveille du monde peut vous détruire très facilement , un pervers narcissique , un amour toxique va sans cesse vous dévaloriser et laissera des séquelles une fois sorti de ses griffes …

Le manque de confiance en soi touche tout le monde, toute personne ,à tout âge et dans toutes les classes sociales 

Il peut intervenir dans votre vie, ponctuellement, régulièrement et malheureusement parfois indéfiniment en empoisonnant les domaines de votre vie au quotidien.

Il va se traduire par un blocage personnel qui distille des pensées dévalorisantes et négatives qui vont venir vous bloquer ou complètement déstabiliser certains de vos actes et affecter votre épanouissement personnel , professionnel ou encore social.

Alors comment lutter et comment faire y faire face ?

Gardez en tête que ceux qui vont pointer du doigt vos faiblesses sont ceux qui ont forcément eux-mêmes un complexe et la peur d'être inférieur,qui se traduit par un mal être et une obsession à s’occuper de la vie des autres ! 

Posez vous et prenez le temps de vous poser des questions simples mais primordiales : 

« Vivez-vous pour vous ou pour les autres ? » 

               -Qui peut prétendre être mieux que vous ? 

                -Quelqu’un de plus beau que vous? 

                -C’est quoi la beauté sérieusement ? 

 

-Trouvez-moi une femme ou un homme que tout le monde, sans exception sur cette terre, fait l‘unanimité sans exception ??? Il n’y en a pas… Alors oui, il y a bien des personnes plus avantagées physiquement que d’autres mais comme on dit , chacun ses goûts  et il en faut pour tous les goûts ….

Une personne supérieure à vous ?

  Qui ? Votre patron par exemple ?  peut être… oui mais non! certes , cette personne a le droit de diriger votre travail mais certainement pas de vous manquer de respect ni de vous rabaisser! 

Même le président de la république n’en a pas le pouvoir ! 

Vos parents? dans la logique évidemment que oui mais pas même eux ont le droit de franchir toutes les limites : humiliations,coups, chantage affectif … Non !!!!   

Agir doucement mais sûrement en vous fixant des objectifs   :

Il existe bien des professionnels et des coachs comportementaux , mais encore faut- il avoir le cran d’oser faire la démarche de se faire aider , mais souvent ces séances ne sont pas accessibles à tous financièrement.

Commencez peut être par vous habituer à des actes simples au quotidien, Ca ne sert à rien de se mettre la pression allez y doucement …

Chaque semaine un petit défi à réaliser... afin d'avancer et aller de l'avant 

L'apparence : Retrouvez-vous au quotidien quels que soient vos complexes :

 Prenez soin de vous au quotidien 7 jours/7 même les jours où vous ne voyez personne , ça ne veut pas dire se balader en costard ou robe de soirée chez soi ,

mais prenez le  soin de vous coiffer un minimum bichonnez vous:, Ongles , Cheveux , Peau…. c'est hyper important pour l'image que vous renvoyez de votre miroir pour vous même.

 -Mettez en avant vos atouts vous en avez forcémentil y a forcement des choses , des vêtements , des accessoires , un maquillage, une coiffure, un style qui affirme votre tempérament et dans lequel vous êtes à l’aise dans un corps mobile ; N’hésitez pas à demander des conseils à vos amis ou à des maquilleuses , coiffeuses, dans les magasins … 

-Le sport est un bon moyen de vous aider réaliser des défis personnels pour retrouver une bonne estime de vous-même mais aussi pour faciliter les rencontres de nouvelles personnes    et échanger.

-La posture :

Il est hyper important de vous tenir droit(e), sans vous enfoncer dans votre corps et sans baisser la tête. çela renvoie un peu à l'époque de l'esclavagisme ou l'image  est un corps vouté et enfermé par la peur .

Sans même parler la femme qui se tient droite parait bien plus affirmée que l'autre femme.
Sans même parler la femme qui se tient droite parait bien plus affirmée que l'autre femme.

Le comportemant social 

-Entrainez-vous à toujours à regarder les autres dans les yeux quand vous parlez ; c’est un exercice simple parfois très compliqué quand on manque de confiance mais qui prouvera une certaine assurance et qui ne laissera pas une éventuelle porte ouverte à une personne qui aurait envie de jouer avec la fragilité des autres , en l'occurence la votre. 

 

 De même quand vous serrez la main d'une personne c'est un détail et pourtant hyper important 

La manière dont on serre une poignée de main est significative sur la manière de penser et peut vous informer, de votre interlocuteur, s’il est soumis ou dominant. 3 exemples de poignées de mains : votre interlocuteur vous présentera une main 

  –Dominante, vous penserez « il essaiera de me dominer, méfiance ! »

  – Egale, vous penserez « je me sens à l’aise avec lui »

 – Soumise, vous penserez « je peux lui faire faire ce que je veux » 

on y pense pas forcément et pourtant ce sont des attitudes importantes à adopter 

Les forts s’attaquent aux faibles c’est lâche, mais bien connu et plus vous cachez vos peurs, plus vous repoussez les prédateurs 

Dans vos relations avec les autres, le manque de confiance en vous est rapidement visible car vous faites preuve de timidité ou de gêne en situation. voilà pouquoi encore Il est très important d’apprendre à vous affirmer dans une simple discussion sur des sujets légers au départ, mais vous verrez très vite que les personnes de votre entourage réaliseront enfin qu’on ne décide pas pour vous et que vous êtes capable de défendre vos pensées et vos convictions .Si vous taisez vos opinions personnelles pour céder la place à celles des autres. Malheureusement, cela va refléter en vous un sentiment d’impuissance et renvoyer une image de vous un peu comme un pion avec lequel on fait ce que l’on veut .

La critique 

Au lieu de prendre les critiques de façon négative et sur la défensive, retournez la situation de manière positive avec de l’auto dérision même si au fond de vous vous êtes piqué, ne le montrez pas tant que vous n’êtes pas en mesure de vous défendre avec des mots bien placés à votre tour !  Il est possible que vous ayez été humilié, ignoré ou blessé, ce qui vous a fait douter de vous et vous a donné le sentiment d’être le vilain petit canard du groupe ou de la famille, et d’avoir le sentiment d’être mal aimé.

Tout cela entraine forcément  à la longue un blocage sur le plan émotionnel.

Selon moi, la meilleure défense pour lutter ou cacher un manque de confiance en soi sera l’auto dérision, perso c’est ma plus grande arme depuis toujours, n’attendez pas qu’on vous tape dessus ! Tendez le baton avant qu’on ne vous batte !

 Je vous donne un exemple: J’ai une amie qui, à l’époque, était chroniqueuse sur NRJ12, il se trouvait que cette amie avait bien quelques kilos en trop même si elle est magnifique de visage et de tout le reste, elle avait toujours la crainte de donner son avis face à des nanas super bien foutues et qu’en retour comme seule défense on lui face des réflexions sur son poids ( la facilité quand on manque de reparti) ! Je lui disais toujours de retourner le contexte et de le tourner à l’auto dérision, assumer en répondant : « oui je suis grosse si c’est ça ton problème!  d’ailleurs la grosse, il faut la nourrir donc invitez moi au resto , j’ai toujours faim!"

Qu’est ce que les gens peuvent répondre à quelqu’un qui assume et va dans votre sens? rien!

Faites de vos faiblesses, une force, assumez les devant les autres. 

Arrêtez de penser que vous n’êtes pas aussi bien ou aussi fort que les autres. Acceptez vos points forts autant que vos points faibles.
La principale cause de cette peur est que vous êtes trop concentré et préoccupé par les opinions des autres et cela vous déstabilise totalement.

S'inspirer des autres c'est bien , vouloir ressembler et se comparer sans cesse aux autres est très toxique.

Pour ma part, sachez qu’au quotidien c’est un combat de tous les jours..

Si, durant longtemps, j’ai su mettre le doigt sur l’origine de ce manque de confiance, il n’est pas simple à résoudre et je pense qu’il sera toujours en moi  j’ai eu la chance d’avoir une maman qui m’a toujours toujours encouragée et complimentée, en revanche, dès mon plus jeune âge et aujourd’hui encore,j’ai du et je dois encaisser beaucoup de choses , au départ, on ne se rend pas forcément compte de l’impact des gens qui tapent sur vos faiblesses jusqu’au jour où cela fait des éclaboussures dans votre vie …

Petite pour moi c’était «  T’es petite, t’es malade , t’es contagieuse , tu vas mourir, t’es jamais à l’école … »

Après c’était  « Oui mais avec ta maladie tu peux pas , tu pourras pas … »

Ado c’était  « Non mais le mec tombera pas amoureux de toi , t’es maigre , t’es malade »

 Au collège bon ben là c’est ce que je raconte dans mon court métrage et c’est la réalité de ce que j’ai vécu 

Ma première histoire d’amour on disait à Thomas «  tu n‘as pas peur de sortir avec Sabrina ? enfin je veux dire t’as pas peur qu’elle meurt ? »

et alllllllllllllez rajoutez moi des couches ….

Quand j’ai commencé à bosser j’ai souvent eu des responsabilités et l’opportunité de gérer des choses importantes

les retours c’était:  «Franchement la patronne a dit que tu gères bien t ‘es quand même malade donc c’est bien ».

Ce genre de phrase ce n’est pas un compliment je suis désolée , si c’est parfois maladroit pour moi qui le recevait, je l’interprétais comme un besoin de me dire" tu fais bien" mais tu es malade donc tu n’auras jamais plus de responsabilités, on ne peut pas compter pleinement sur quelqu’un de malade donc reste au second plan. 

Quand je suis tombée enceinte: « Mais tu es folle, tu es malade tu vas faire un orphelin ».

Et alors maintenant , je ne regrette rien au monde mais j’ai carrément changé d’identité , je ne suis plus Sabrina Perquis mais « Sabrina de Secret story qui est malade, bien réducteur! » 

Voilà donc pour résumer si vous ne l’avez pas capter. : j’etais mauvaise à l’école , je suis petite en taille ,  malade et j’ai fais de la TV Réalité voilà voilàààààà ;!

je peux vous dire que dans ma vie ça à créé un sacré bordel !!! 

Ce qui est très drôle c’est quand j’entends «  ouais mais toi t’as pas ce souci, tu as confiance en toi » non je suis juste une battante et une très bonne comédienne croyez moi !  

Si vous saviez tout ce que cela engendre dans ma vie , il est même arrivé de ne pas oser dans un commerce même pour une simple baguette à cause du charisme de la boulangère ! non non j’exagère pas ! combien de fois j’ai planté des rendez-vous par découragement!

 Dans les administrations , impôts , Caf etc.. la peur d’être jugée sur mes démarches car je suis en position de faiblesse face à mon statut c'est arrivé maintenant  c’est fini, si on me prend de haut , je le fait remarquer! 

La personne est là pour travailler et non me juger et si elle se le permet je lui rentre dedans , je déteste l’abus de pouvoir et le jugement ou le comportement que peuvent avoir certaines personnes en vous regardant comme une merde ! ils sont qui??? 

On se préoccupe trop des petits détails et trop des autres. 

Il faut arreter de vous occuper trop de ce que pensent les autres et hélas les réseaux sociaux ne nous aident pas .

En vous préoccupant moins des autres, vous restez vous-même. Vous devenez une personne honnête et stable qui ne fait pas semblant

Vous êtes vous, avec vos droits , vos opinions , votre liberté...

Conclusion :

Vous connaissez maintenant les principales causes du manque de confiance en soi. Vous connaissez aussi quelques solutions et méthodes pratiques pour lutter contre.Vous reconnaissez-vous dans une de ces causes du manque de confiance en soi ?

-Regagner confiance en vous est essentiel. Savoir d’où vient ce manque est important.

-Identifier les raisons de ce manque de confiance est la première étape pour lutter contre.

-La seconde étape, sachant cela, est de passer à l'action pour reprendre confiance en vous.

Enfin, quand j’étais en attente de greffe , mon médecin me disait toujours d' ignorer les gens qui vous étouffent avec leur négativité !

Plus tard, c’est dans mon école d’acteurs que la coach nous disait à tous de nous éloigner des personnes ayant un impact négatif sur vous !!!

Parfois, on aime les gens, on les apprécie mais on ne sait l’expliquer, ils vous rendent mal à l’aise et vous provoque quelque chose qui vous gêne, prenez vos distances sans les rayer de votre vie obligatoirement mais quand même.  Il est hyper important de vous entourer de personnes positives que vous jugez enrichissantes pour vous et qui vous apaisent au quotidien. 

Personnellement, c’est ce que j’applique depuis peu et je me sens bien plus légère et moins raide au quotidien ! 

Gardez enfin en tête qu’on a qu’une vie et que la votre vous appartient. 

Parce que personne ne devrait s'octroyer le pouvoir d'assombrir votre destin , dans ce monde ou rien n'est acquis , rien est facile mais rien est impossible 

Souvenez vous qu'il n'y a ni grand, ni petit 

Regardez toujours vers le soleil car dans vos rêves ,

il n'ya jamais d'ombre plus grande que votre volonté

Je vous Embrasse .

Sabrina.

 

Sabrina Perquis

Par Sabrina Perquis

A propos de moi...
Comédienne/Réalisatrice AnimatriceRadio/ChroniqueuseTV Bloggeuse Santé Bien-être Sabrina Perquis est née le 12 mars 1981 en banlieue sud de Paris. Depuis toute petite Sabrina est attirée par le monde de la comédie et de la beauté. Dès l’âge de 3 ans, elle participe à de nombreuses émissions TV, Presses, Radio...
A votre santé sur VL